DEFBETIR

Projet achevé

Détection par infrarouge de la signature thermique de défauts et pathologies dans les structures de génie civil en béton.

Financé par le Département des Programmes de recherche de la Wallonie, dans le cadre du programme FIRST Hautes Écoles, le projet DEFBETIR a été porté par Samuel Paez et Michaël Nahant, Section Ingénieur industriel.

Institutions partenaires

Haute École Robert Schuman - Département Sciences & Technologies
Haute École Blaise Pascal - Département Technique

Chercheurs

Samuel PAEZ, Ingénieur industriel ; Michaël NAHANT, Ingénieur industriel.

Entreprises et institutions partenaires

La société GALERE S.A., le Ministère Wallon de l'Equipement et des Transports, et le Centre de Recherches Routières.

Résumé du projet

La Région wallonne compte bon nombre d'ouvrages d'art en béton, dont plus de 3.700 ponts. Tous vieillissent, certains prématurément. La plupart des ponts ont entre 25 et 50 ans. De nombreux défauts et/ou pathologies apparaissent ou se révèlent, tant à la surface qu'à l'intérieur de la masse. Ils menacent la longévité des ouvrages d'art et constituent ainsi un risque budgétaire pour leur propriétaire. Certains de ces défauts présentent en outre des dangers immédiats pour la sécurité des citoyens.

L'objectif de ce projet était de mettre au point une méthode non destructive, fonctionnant « sans contact » et « à distance », capable de détecter, d'identifier et de caractériser de façon fiable le plus grand nombre de ces défauts.

Les défauts et les pathologies à la surface des bétons, ou même jusqu'à une certaine profondeur à l'intérieur de ceux-ci, altèrent la nature chimique et/ou physique de leur surface. Le comportement thermique (absorption, réflexion et émission de rayonnements infrarouges) de celle-ci en est donc modifié.

Ainsi, le choix technologique s'est porté sur l'imagerie infrarouge. On a cherché à adapter l'utilisation de caméras infrarouges à la détection des signatures thermiques des défauts. Par une étude théorique systématique et menée en profondeur, on a tenté de mettre en évidence la façon dont la nature du défaut et/ou de la pathologie, détermine les caractéristiques de l'image thermique.

Ainsi, en plus d'améliorer les niveaux de détection, on a mis en évidence des indices d'identification et de caractérisation des défauts. Le cas échéant, on a recherché les moyens à mettre en œuvre pour augmenter la réactivité de la surface et par là l'intensité et la qualité des signatures thermiques.

L'innovation apportée par ce projet réside à la fois dans la systématisation de l'étude théorique et dans l'utilisation des résultats de cette étude pour assurer une détection plus fine et plus fiable.

Ingénieur

Logo du Centre Ressort
Logo de la Haute École Robert Schuman

Contact

Rue de la Cité, 64
B-6800 Libramont

Tél.: +32 (0)61 46 86 90

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

© 2014 - 2021 • Centre Ressort - HERS • Tous droits réservés